ilungalondres1


Je suis Mr ILUNGA KANKU ancien officier d’immigration oeuvrant a l’aéroport de N’djili a Kinshasa jusqu’au mois avril 2005.je voudrais partager mes inquiétudes avec tout le peuple congolais  pour que personne puisse trouver des excuses comme l’avait fait dans son temps L.D Kabila sur le même sujet « des Rwandais qui se font passer pour des congolais ».

 Rappelez-vous encore lors de l’arrivée de l’Afdl, alors que j’étais étudiant à l’ISC Gombe, c’était au mois Août 1997, les étudiants de la dite institution avaient crié sur Mr Bizima Karara de passage sur 24 novembre qu’ il était un Rwandais. 30 minites plutard ,l’ISC était entouré de soldats « kadogo »et ont mis tout le monde, etuduants, chef de travaux et professeurs alors tous sous le soleil sur la pelouse sans aucun respect aux les éminents professeurs pour que nous devons tous du respect, sur l’ordre de Mr Mwenze Kongolo alors ministre de l’ intérieur. Une année plu tard après le retour des Rwandais par Mzee Kabila, il sera interrogé dans un point de presse a l’hôtel Inter au sujet de Bizima Karara qui serait parti avec les Rwandais et sa réponse était: « je croyait qu’il était congolais ».Et il reste a Safi et tous les congolais qui courent encore derrière les mensonges de dire qu’ elle croyait que Hyppolite était son fils.

 

J’écris ce témoignage en vu d’éveiller les congolais qui jusqu’aujourd’hui continuent a se faire passer pour des moins  intelligents en leur faisant avaler des mensonges sur l’imposteur qui devint congolais et président du grand Congo. Nous demandons au peuple congolais d’ouvrir les yeux dans cette affaire qui aujourd’hui coûte la vie a plusieurs de nos compatriotes. Chercher à savoir la vraie identité de JK devient un délit. Qui en parle mérite une disparition ou une arrestation, comme ce fut le cas des officiers des services de sécurité comme L’ANR, la DGM autre fois la COM. Démontrer que J.Kabila veut devenir Melchisédech. Les faits constatés au cour de ma prestation à l’immigration de Kinshasa étaient déjà suffisant pour conclure que J.Kabila  n’est pas un congolais car l’arrestation des plusieurs officiers connus dans les milieux de la sécurité comme étant les opposants du régime J.Kabila et moi même faisant foi.

J’ai assiste a l’arrestation de un certain monsieur  Kahumba, protocole d’IDCONGO par monsieur Okoto sur l’ordre du colonel Alamba de la COM sur le tarmac de l’aéroport de N’DJILI pour avoir publiquement denoncer les multiples vols en direction du Rwanda pendant la période de conflit armé taxant ce comportement de anti-patriotique de la part du chef de l’Etat. Notons que monsieur OKOTO faisait beaucoup d’opérations de ce genre jusqu’au jour ou sa conscience se réveilla; il devint lui-même la proie de ses maîtres.

 

J’ai assiste a l’arrestation de Matoka Kilumu par le service de la COM pour avoir refusé de donner un Visa d’entrer a deux passagers de tenant de passeport ruandais qui affirmaient être de la famille du chef de l’Etat, J Kabila. Malgré l’intervention de mademoiselle Christina de la MONUC qui les accompagnait. Au mois d’Octobre 2002, mais il sera encore accusé d’avoir assiste monsieur Okoto dans sa fuite en exil. Et monsieur Matoka sera condamné par défaut par l’auditorat militaire de Kinshasa a5 ans de prisons ferme et pourtant pendant la fuite d’OKOTO monsieur Matoka était en détention.

 

J’ai assisté a l’arrestation au mois de janvier 2003 de monsieur EDO Yambuya, accusé lui aussi d’avoir aider monsieur Okoto de fuir le pays et pourtant il était arrêté parce que son nom se retrouvait sur la liste des officiers opposant du régime.

 

J’ai assisté a l’arrestation de monsieur Nicolas Nzomosi au mois de mars 2003 accusé d’être en connivence avec la rébellion de l’Est, Juste pour anéantir la résistance au sein des officiers appelés d’opposition.

 

J’ai assisté a l’arrestation de JC Matadi pour sa contribution a la fuite de Matoka.

 

Puis a l’arrestation de madame Marielle Tshibangu Ngoy agent de renseignement ANR Mbuji mayi, arrêtée à Kinshasa au mois de février, accusée par les ennemis de la vérité, qu’elle incite ses collègues a l’insubordination car disait-elle que la tête et rwandaise.

 

Voila mes chers frères, nombreux de nos compatriotes passent des moments difficiles, les uns on ne sait pas s’il demeurent toujours en vie. Il est temps d’ouvrir les yeux pour sauver notre pays. Ceci n’est qu’une partie des faits constatés à la DGM Kinshasa, j’en dirai d’avantage dans les prochains jours.

Mr ILUNGA KANKU

Ancien agent de la DGM